Que faut-il savoir des dartres ?

By  |  0 Commentaire

Les dartres !!! Ce sont de petites plaques disgracieuses qui apparaissent sur la peau. Au cours de certaines périodes, elles peuvent sembler beaucoup plus visibles qu’à l’accoutumée. Mais quelles sont les causes de son apparition sur le corps ? Quelles sont ses manifestations et comment la traiter ? Voilà autant de questions que vous vous posez sûrement.

 Si c’est le cas, cet article tombe donc à point nommé. Je vous donne quelques éléments de réponse à vos interrogations dans ce contenu. Toutefois, avant d’y répondre, je vais d’abord vous faire une clarification conceptuelle de la notion de dartre.

Qu’est-ce qu’une dartre ?

Femme se touchant le visage

Scientifiquement connues sous la dénomination de « eczématide achromiante », les dartres sont des affections dermatologiques bénignes assez récurrentes de type pityriasis. D’origines non infectieuses, elles se caractérisent par un détachement de la première couche de la peau. Ces desquamations, qui se présentent sous forme de petites plaques arrondies, sèches et finement squameuses, peuvent être blanchâtres, roses ou légèrement rouges.

Ces colorations des dartres les rendent particulièrement plus visibles chez les personnes ayant une carnation de peau un peu plus sombre ou après un bronzage. Elles évoluent toujours vers une hypo pigmentation secondaire de la zone qu’elles touchent.

Les dartres peuvent apparaître sur tout le corps. Mais leurs zones de prédilections sont les parties convexes du corps telles que :

  • les joues ;
  • le front ;
  • le menton ;
  • les épaules ;
  • les cuisses ;
  • le dos ;
  • le tronc.    

Les dartres provoquent des démangeaisons, mais elles ne sont toutefois pas contagieuses.

Quelle est la population la plus touchée par les dartres ?

Les dartres peuvent toucher tout le monde, mais on constate qu’elles affectent particulièrement les bébés et les enfants dont l’âge est compris entre 3 et 16 ans. Elles s’observent un peu plus rarement chez les adultes. La recrudescence des dartres est fréquente chez la jeune population en raison de la sécheresse de leur peau. En effet, avant la puberté, les glandes sébacées ne fonctionnent pas encore.

Par conséquent, leur peau est sèche et donc plus propice au développement des dartres. Les dartres touchent également les personnes à la peau sensible et les personnes atopiques, c’est-à-dire les personnes ayant une prédisposition génétique aux allergies.

Quels sont les facteurs de risques ?

Certains facteurs externes semblent favoriser l’apparition des dartres sur la peau. Il s’agit de :

  • le froid et l’humidité ;
  • une exposition aux rayons du soleil ;
  • l’utilisation de l’eau trop chaude pour la douche ;
  • une irritation de la peau après un contact avec un habit en laine par exemple ;
  • des baignades dans la piscine ou dans la mer ;
  • une utilisation excessive de produits nettoyants.

Ces facteurs externes assèchent la peau ce qui crée un terrain propice au développement des dartres. Chez les personnes à risque, ces facteurs amplifient le développement des dartres. Ce qu’il faut retenir ici, c’est que tout ce qui assèche la peau favorise l’apparition des dartres sur cette dernière. Vous devez donc protéger votre peau de toutes les agressions extérieures pour éviter le déclenchement ou l’aggravation de vos dartres surtout si vous êtes une personne à risque.

Qu’est-ce qui cause l’apparition des dartres ?

La première cause d’apparition des dartres est le manque de lipides au niveau de l’épiderme. Ce manque se manifeste surtout lorsque les glandes sébacées ne fonctionnent pas encore comme c’est le cas au sein de la jeune population.

Ensuite, de façon générale, les dartres sont causées par des levures microscopiques de type pityrosporon ainsi que par le renouvellement trop rapide et trop important de l’épiderme. Ce brusque renouvellement entraîne une augmentation de la fabrication de kératine à la surface de la peau. C’est la présence de cette kératine sur la peau qui la rend sensible et favorise l’apparition des dartres.

Enfin, les autres causes possibles de l’apparition des dartres sont entre autres :

  • une mauvaise utilisation de crème contenant des corticoïdes qui assèchent la peau ;
  • l’humidité ;
  • les excitants ;
  • un choc émotionnel ;
  • la grossesse.

Quelles sont les manifestations des dartres ?

Skin care concept. Young woman with acne, closeup

Les dartres se manifestent par de petites lésions ou plaques rondes ou ovales sur différentes parties du corps et dont la taille est comprise entre 0,5 et 2 centimètres. Mais elles peuvent être de taille plus importante lorsqu’elles se développent sur le ventre ou sur le buste. Elles se développent en deux phases : une phase érythémateuse et une phase d’hypo pigmentation.

Au cours de la phase érythémateuse, on assiste à la formation de lésions sèches et plutôt rugueuses sur la peau. Ces lésions de couleur rouge ou rosée sont peu visibles et s’étendent en relief avec des bordures bien délimitées selon la localisation. Elles peuvent même devenir croûteuses ou prurigineuses sur certaines parties.

Progressivement, la peau va se dépigmentée en laissant place à des macules (tâches) lisses qui forment les dartres. Ces tâches sont à présent de couleur blanche à cause de la perte de mélanine due à la dépigmentation. Cette deuxième phase est plus longue que la précédente et les taches ici sont davantage visibles sur les peaux mates ou après l’été. Mais elles finissent par s’estomper de façon spontanée sous l’effet du soleil. 

Ces deux phases peuvent se produire de manière simultanée chez les enfants. De plus, l’apparition des dartres chez ces derniers peut être répétitive chaque année jusqu’à la puberté. Par contre, chez les adultes les dartres sont plus rares. Cependant, il existe chez eux un type extensif de l’affection qui se caractérise par une hypo pigmentation symétrique et plus large de la peau sur le haut du corps. 

Les dartres sont toujours multiples et jamais isolées les unes des autres. Elles peuvent provoquer des démangeaisons, mais de façon modérée, voire pas du tout contrairement à la majorité des eczémas.      

Comment diagnostiquer les dartres ?

Les dartres peuvent être confondues avec du psoriasis, un pityriasis versicolore ou pityriasis rosé de Gibert, une allergie ou une dermite irritative. Ce qui nécessite un avis médical pour écarter toutes ces hypothèses. Le diagnostic des dartres est donc uniquement clinique. Face à l’apparition de plaques caractéristiques de cette affection, rendez-vous dans le centre de santé le plus proche. Là, le médecin traitant ou le dermatologue procédera à un interrogatoire et à un examen clinique pour poser son diagnostic.

 Aucun examen complémentaire n’est nécessaire mis à part ces deux-là pour établir un diagnostic sauf en cas de doute. Par ailleurs, une consultation dans les plus brefs délais permet la mise en place rapide d’un traitement. Ce qui permet de limiter la phase inflammatoire ainsi que l’apparition de tâche blanche par la suite.

Comment entretenir une peau sujette aux dartres ?

L’entretien d’une peau sujette aux dartres passe par la prévention. Pour cela, il est recommandé de respecter les mesures suivantes :

  • pour votre douche, priorisez les pains de savon surgras pour peau sèche ou des pains de savon dermatologiques sans savon ;
  • utilisez de l’eau claire, de préférence, sans calcaire ;
  • hydratez votre peau tous les jours avec une crème de jour très hydratante et relipidante pour le visage et le corps ;
  • au moins une fois par semaine, faite des masques hydratants ;
  • évitez les soins de beauté trop agressifs comme les gommages en dépit des peaux mortes ; 
  • avec le maquillage, limitez votre utilisation de la poudre, car elle est toujours un peu desséchante ;
  • protégez-vous du froid ;
  • rincez-vous correctement à l’eau claire après la piscine pour limiter les effets du chlore sur votre peau ;
  • après une baignade à la mer, rincez-vous également à l’eau claire pour débarrasser votre corps du sel marin ;
  • évitez de désinfecter les plaques avec de l’alcool, car ce dernier aggrave la situation ;
  • protégez-vous du soleil avec des crèmes solaires adaptées pendant l’été ;
  • pendant l’hiver, protégez-vous du froid et veillez à rester continuellement hydraté ;
  • appliquez une crème pour les mains dès que vous en ressentez le besoin ;

En ce qui concerne les crèmes hydratantes, faites attention à bien choisir les crèmes spécialement faites pour votre type de peau durant l’achat. En effet, ces crèmes contiennent des actifs ayant une action préventive. De plus, elles ont été testées sur des peaux sensibles et fragiles. Pour vous en procurer, il est préférable de vous fier aux marques vendues en pharmacie.

Comment soigner les dartres ? 

Beautiful young woman applying cream for problem skin onto face, on white background

Pour soigner les dartres, il existe deux types de méthode : la méthode médicale et la méthode naturelle. Voici les traitements que propose chacune de ces méthodes.

Méthode médicale

L’apparition des dartres est souvent source d’inquiétude chez certains patients qui ne souhaitent qu’une seule chose : les voir disparaître spontanément. Pourtant, ce sont des affections bénignes qui finissent par disparaître avec le temps. Toutefois, pour rassurer ces derniers, les médecins prescrivent souvent des crèmes hydratantes et des émollients simples qui ont un effet bénéfique sur les plaques ainsi que sur la sécheresse cutanée. Elles limiteront aussi les récidives.

Au cas où les lésions initiales apparaissent plus marquées, ou en cas de lésions franchement rouges, le médecin peut prescrire des crèmes dermocorticoïdes à base d’oxyde de zinc et de cuivre pour réduire l’inflammation et donc limiter le risque d’avoir par la suite une marque décolorée. Ces crèmes sont souvent disponibles à la pharmacie en vente libre, donc vous n’avez pas nécessairement besoin d’ordonnance avant de vous en procurer. Néanmoins, faites d’abord recours à un avis médical avant l’utilisation d’un produit. 

Dans des cas plus rares, le médecin prescrit des antifongiques ou des antibiotiques lorsque les lésions risquent de se surinfecter. Les antifongiques permettent de lutter contre les champignons tandis que les antibiotiques agissent contre les bactéries. La surinfection est due au grattage des lésions.

Par ailleurs, il est intéressant de savoir que certaines crèmes cicatrisantes sont apaisantes et antibactériennes. Elles permettent de limiter le risque d’infections dues par exemple aux staphylocoques dorés fréquemment présents chez les personnes atopiques. Comme crèmes cicatrisantes, je peux vous citer deux exemples : Cicalfate et Cicaplaste. Le cuivre, le zinc ainsi que la richesse de ces crèmes permettent d’hydrater et d’assouplir les plaques.   

Méthode naturelle

La méthode naturelle a pour objectif de vous débarrasser des dartres en évitant le recours aux corticoïdes. Elle consiste donc à agir sur l’inflammation qui accélère le renouvellement cellulaire en utilisant des émollients naturels ultras performants jusqu’à disparition totale des lésions. Il s’agit donc d’utiliser :

  • Le gel d’aloès verra 

L’aloès est une plante reconnue pour ses vertus hydratantes, anti-infectieuses, apaisantes et cicatrisantes. Elle peut donc aider à limiter la propagation des dartres. Toutefois, l’aloès peut se révéler parfois irritant, c’est pourquoi, avant son utilisation, il est préférable de demander un avis médical.

  • Des compléments alimentaires spéciaux pour peau sèche 

Ces compléments alimentaires contiennent des acides gras essentiels qui permettent de limiter les récidives. En lieu et place des compléments alimentaires, vous pouvez consommer les fruits à coque ou les poissons gras, car ils sont également très riches en acides gras. En revanche, limitez votre consommation de sucres raffinés et de plats frits, car ce sont des aliments inflammatoires.

  • Des huiles végétales

Il s’agit d’huiles végétales telles que l’huile d’onagre, l’huile d’avocat, l’huile de chanvre… Ces huiles de par leur propriété hydratante, en application cutanée bien évidemment, permettent de limiter la formation des croûtes. De plus, l’huile d’onagre a un effet réparateur. En effet, l’oméga 6 qu’elle contient lui confère de remarquables propriétés émollientes. 

  • Le beurre de karité

Les qualités du beurre de karité sont bien connues de tous à présent. Le beurre de karité permet de nourrir et de protéger la peau. Grâce à la vitamine A qu’il contient, il aide la peau à retrouver son élasticité. 

  • Les plantes telles la bardane et la pensée sauvage

Ces deux plantes aux propriétés adoucissantes permettent de calmer l’inflammation de même que les démangeaisons. Vous pouvez les appliquer en décoction cutanée ou en faire des infusions à ingérer par voie orale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.