Comment faire le bilan de son année ?

By  |  0 Commentaire

La fin de l’année est une période assez particulière, car elle est bien chargée et riche en émotions diverses. En effet, en début de chaque nouvelle année, on se fixe un certain nombre d’objectifs qu’on échelonne dans le temps afin de tous les atteindre à là de cette année-là. Raison pour laquelle, c’est un peu la folie. Il faut se hâter de finir toutes les tâches prévues dans son travail et ses entreprises afin d’atteindre les objectifs fixés pour le compte de cette année-là tout en dégageant du temps pour préparer les fêtes de fin d’année.

À la veille du Nouvel An, la nostalgie se mêle à la fébrilité du renouveau qui s’annonce. C’est le moment idéal pour faire son bilan de l’année. Vous vous êtes fixé des objectifs pour l’année qui s’écoule et vous vous êtes efforcés de vous donner les moyens de tous les atteindre. Maintenant, il est temps de faire le point de vos réussites et de vos échecs. Cet exercice vous permettra d’avoir une vision plus claire sur vos rêves, vos désirs et vos objectifs. Pour vous aider dans cette noble démarche, je vous propose, dans cet article, quelques conseils qui vous aideront à bien dresser le bilan de votre année.  

Qu’est-ce qu’un bilan de fin d’année ?

L’écriture de texte Word Examen de fin d’année

Un bilan de fin d’année est une sorte d’autoévaluation personnelle et honnête de son année. C’est le lieu de prendre du recul et de la hauteur pour analyser votre parcours de l’année qui s’achève en vous posant les bonnes questions ; celles qui peuvent contribuer à votre croissance. Autrement dit, vous faites une rétrospective de votre année afin de tirer des leçons et des conclusions de vos échecs, mais aussi de vos réussites et de tous les événements importants qui sont survenus.

Dans le monde professionnel, cet exercice est assimilable à un bilan comptable. Le bilan comptable est un état de la situation financière d’une entreprise qui permet de voir où se situe l’entreprise à une période en fonction des ressources établies. Les responsables d’équipes, les managers et les commerciaux s’inspirent aussi de cet exercice pour faire le suivi des objectifs et de l’état de satisfaction des collaborateurs. De plus, en comptabilité, il est impossible de débuter une nouvelle année financière sans avoir au préalable clôturé les livres et fait le bilan de l’année qui s’achève. Avec le bilan personnel, c’est la même chose.

Pourquoi faut-il faire son bilan annuel ?

Faire un état de votre situation de vie à la date du 31 décembre, ou un peu avant même si vous voulez, vous permet de constater là où vous en êtes et quelles sont les choses que vous avez accomplies. Il permet aussi de réajuster ce qui doit l’être. Oui, il est possible de faire un bilan mensuel, mais l’idéal est de le faire en fin d’année pour mieux se jauger. L’intérêt d’un bilan c’est de s’améliorer, de progresser et de prendre de meilleures décisions. Donc de façon quantitative, il est mieux de le faire en fin d’année, car il y a beaucoup plus de matière à prendre en compte.

Comment faire son bilan de fin d’année ?

évaluation cliquant main sur l’interface de l’écran virtuel

Je vous propose quelques conseils qui vous aideront à bien établir votre bilan de fin d’année.

Se mettre en condition pour préparer son bilan

Comme pour toute activité ou pour tout projet, avant de se lancer, il faut un minimum de préparation. Cette règle est aussi valable lors de l’établissement de son bilan. Donc, avant de vous mettre au travail, vous devez d’abord vous préparer. Pour cela, je vous propose :

1. Réserver un créneau pour faire son bilan

Pour être sûr de faire passer votre bilan au premier plan, vous devez libérer un bout de temps qui sera entièrement consacré à cet exercice. En allouant ainsi un créneau dédié, vous pouvez être sûr de vraiment travailler sur vous sans risquer d’être distrait par une autre tâche.

Aussi, l’expérience a prouvé que lorsqu’une chose n’est pas planifiée à l’avance dans un agenda, il y a peu de chance qu’elle soit réellement faite. De plus, quand elle n’est pas écrite, on a tendance à accepter plus facilement d’autres engagements, ce qui ne laisse plus assez de temps pour faire ce que l’on voulait faire initialement.

Je vous suggère donc de libérer environ 2 h ou 3 h de temps dans votre agenda entre le 26 et le 31 décembre pour vous consacrer entièrement à l’exercice. Avoir une marge de temps assez large vous permet de bien réfléchir sans être stressé. 

2. Trouver un endroit calme

Faire son bilan est un exercice qui nécessite de la concentration pour parvenir à un résultat efficace. Alors, après avoir établi un créneau, vous devez maintenant trouver un endroit où vous ne serez pas distrait ni dérangé ; un endroit où vous serez seul dans votre petite bulle. 

Si vous devez le faire chez vous, isolez-vous dans une pièce relativement calme et demandez à vos proches de ne pas vous déranger dans les heures qui suivent. Pour éviter toute déconvenue, je vous propose plutôt de louer une chambre d’hôtel ou un chalet. Là, vous êtes sûr de bénéficier du calme dont vous avez besoin. De plus, sortir de votre quotidien crée un climat propice pour la réflexion.

3. Prévoir de quoi prendre nôtre

le dernier élément en liste est le bloc-notes. Nous pouvons être d’accord sur le fait que vous ne pouvez mener à bien un tel exercice si vous ne prévoyez pas de quoi noter toutes vos réflexions. Si vous ne voulez pas utiliser un carnet de notes comme à l’ancienne, vous pouvez vous servir d’un document Word ou d’une application mobile qui permet de prendre des notes. Avec l’évolution de la technologie, vous avez aujourd’hui l’embarras du choix.

Maintenant que vous êtes fin prêt, nous pouvons passer aux étapes suivantes.

Faire une description de son année

Chaque année qui s’achève nous marque de façon particulière. Les temps passent, mais ne se ressemblent pas. Alors, avant de vous lancer dans les grandes réflexions, il faut d’abord vous remémorer votre parcours de l’année qui s’achève afin de trouver la phase ou l’expression qui la résume parfaitement. Cette réflexion vous permettra de vous souvenir des années plus tard que telle année a été l’année des nouvelles opportunités ou des nouvelles rencontres, ou encore une année de deuil… Si vous deviez trouver une expression pour décrire cette année qui s’achève, ce serait quoi ?

Faire un état de l’avancement des objectifs fixés

La seconde étape consiste à faire un point global des objectifs que vous vous étiez fixés pour l’année afin de voir où vous en êtes. Quels sont ceux que vous avez accomplis totalement ; partiellement ; ceux qui ont été abandonnés en cours de route et enfin ceux que vous avez accomplis au-delà de vos attentes. Toutes ces questions vous permettront de vous remettre en question afin de prendre les bonnes résolutions pour mieux entamer la nouvelle année.

Faire une liste chronologique des accomplissements et moments forts de l’année

Femme qui prend des notes en réfléchissant

Cette étape est là pour vous permettre de vous remémorer les moments forts afin que vous puissiez célébrer vos accomplissements de l’année qui s’achève. Vous devez donc dresser une liste qui ressemble à ça :

  • 01/01/2021 : lancement officiel de ma page web ;
  • 23/05/2021 : obtention d’un nouveau contrat professionnel ;
  • 17/12/2021 : visite de la Grèce antique ;
  • Etc.

Pour vous aider à vous remémorer tous ces souvenirs importants, vous pouvez faire un tour sur votre page Facebook si vous avez l’habitude d’y faire des publications régulières. Vous pouvez aussi consulter votre galerie photo et votre agenda. Au lieu d’une liste, vous pouvez aussi tracer une courbe sur laquelle vous placerez chacun de ces événements. Vous n’êtes pas obligé de suivre un modèle précis. Vous pouvez y aller comme vous le sentez.

Établir la liste des personnes et des rencontres qui ont marqué cette année

En dehors des moments forts que vous avez vécu, vous pouvez également établir une liste des personnes ou des rencontres que vous avez faites au cours de l’année et qui vous ont fortement marqué aussi bien positivement que négativement. Car, l’aspect humain est une composante essentielle de notre cheminement. Alors en fonction de la liste établie et de vos souvenirs, vous pouvez définir le type de relation que vous souhaitez entretenir avec ces personnes-là au fil des ans. Si vous souhaitez entretenir et renforcer les liens ou plutôt vous en éloigner, car elles nuisent à votre épanouissement personnel.

Valorisez vos réussites et manifestez de la gratitude

Une fois que cette liste est établie, vous aurez un bel historique de toutes les choses positives et significatives qui se sont déroulées au cours de cette année. Face à de tels exploits, vous devez montrer de la gratitude, vous réjouir et célébrer ça comme cela se doit. En une année, on subit pas mal de coups durs, alors parvenir à réaliser certains objectifs en dépit de tout reste une victoire qu’il faut célébrer. De plus, du négatif finit toujours par jaillir du positif quand on prend du recul. 

Montrez-vous également reconnaissant envers toutes ces personnes qui vous ont aidé et soutenu tout au long de votre parcours.

Faire une liste des échecs et des leçons apprises

Réfléchi jeune homme tenant les mains jointes près du visage alors qu’il était assis sur son lieu de travail au moment de la nuit

Après avoir fini avec l’aspect positif, il faut maintenir revenir au revers de la médaille et se pencher sur les choses négatives que vous avez vécues au cours de l’année telles que vos échecs et les situations difficiles. Il est important de revenir sur les points négatifs pour essayer de tirer des leçons des erreurs passées afin de ne plus les reproduire l’année suivante. Ici aussi, vous pouvez procéder sous forme de liste ou de courbe. En dessous de chaque échec, prenez le soin de noter la leçon que vous avez retenue de cette expérience.

Il est toujours plus constructif de chercher à comprendre pourquoi une chose n’a pas marché plutôt que de se lamenter. De ce fait, vous pourrez mieux réfléchir aux différents axes d’améliorations pour l’année suivante.    

Faire le point des aptitudes acquises

Grâce aux étapes précédentes, vous pourrez maintenant faire le point des nouvelles compétences et des aptitudes que vous avez acquises au cours de cette année finissante. Apprendre de ses erreurs ou de toute expérience vécue est la meilleure façon de progresser et de s’épanouir. De plus, se rendre compte des nouvelles capacités acquises permet de renforcer l’estime de soi. Mais attention, vous ne devez pas vous limiter à ça. Quel que soit votre domaine d’activité, vous devez développer ses nouvelles aptitudes afin qu’elles puissent mieux vous servir.

Faire le point des coups durs et de comment vous les avez surmontés

Rien n’est jamais rose dans la vie. À un moment ou à un autre, on subit de grands chocs surtout sur le plan émotionnel. Alors, en fin d’année, vous devez repenser à tous ces moments difficiles sans sombrer dans la nostalgie. Repensez-y et remémorez-vous la façon dont vous les avez surmontés. C’est aussi ça le but de votre bilan : être capable de constater de manière neutre tout ce qui vous a marqué sans être dans l’émotionnel. De ce constat, vous pouvez vous remémorer les leçons tirées. De plus, les difficultés rencontrées rendent plus forts une fois qu’elles sont surmontées. 

Se poser les bonnes questions

Homme qui se pose des questions

Face à ce bilan, posez-vous maintenant toutes les questions qui pourront vous aider dans vos réflexions et vous aider à faire le point. Par exemple, vous pouvez vous demander :

  • Qu’est-ce que vous auriez aimé faire différemment ?
  • Qu’est-ce que vous avez mal fait ?
  • Pourquoi certains projets ont moins marché que d’autres ?
  • Quel a été votre plus grand défi de l’année ?
  • Quelles sont les choses pour lesquelles vous vous sentez reconnaissant ?
  • Quel rêve avez-vous accompli cette année ?
  • Êtes-vous satisfait de votre situation aussi bien sur le plan professionnel que personnelle ?
  • Que retenez-vous de cette année qui s’achève ?
  • Si vous deviez la noter, quel point lui attribuerez-vous ?
  • Quelles sont les choses que vous souhaitez voir changer ?
  • Comment envisagez-vous l’année suivante ?
  • Quelles sont les résolutions que vous décidez de prendre pour rendre l’année suivante meilleure en fonction de l’analyse de votre parcours ?

Toutes ces questions vous aideront à clôturer votre bilan et à prendre les résolutions adéquates pour l’année suivante. Le changement que vous souhaitez voir s’opérer doit être planifié dès maintenant.

Pour finir, je vous encourage vivement à trouver un vrai moment pour faire votre bilan. Ne faites pas l’erreur d’entamer une nouvelle année sans avoir pris le soin de bien fermer la précédente tout en tirant les leçons qu’il faut afin de rendre la prochaine meilleure. La vie est en constante évolution et il faut suivre le pas pour ne pas se laisser dépasser. Vous n’êtes pas obligé de vous calquer sur ce modèle, vous pouvez simplement vous en servir comme un guide pour vous aider dans la réussite de cet exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.