Éjaculation précoce : 12 Astuces pour ne pas vite éjaculer pendant le sexe

By  |  0 Commentaire

L’éjaculation précoce est l’un des troubles sexuels les plus fréquents chez l’homme. On parle d’éjaculation précoce lorsque l’homme se trouve dans l’incapacité de maîtriser son éjaculation. Elle survient trop rapidement au cours du rapport, bien avant que l’homme ou sa partenaire ne le souhaite. C’est un problème qui touche au moins un homme sur trois au cours de sa vie.

De plus, tous les hommes en souffrent de façon passagère au moins une fois au cours de leur vie d’adulte. L’éjaculation précoce n’est pas grave en soi, mais elle engendre de nombreuses frustrations aussi bien chez l’homme que chez sa partenaire. Mais, bonne nouvelle, il existe des astuces pratiques qui permettent de retarder l’éjaculation pendant le sexe. Dans ce contenu, je vous emmène à la découverte de quelques-unes d’entre elles.

1- Réduisez votre anxiété

Un gars et la fille s’amusent sur le lit 

L’anxiété et le stress sont les principaux facteurs qui déclenchent l’éjaculation précoce. Cette anxiété et ce stress sont engendrés la plupart du temps par la peur de ne pas faire une bonne performance. Par conséquent, vous éjaculez trop vite. Ce fait s’observe le plus souvent chez les hommes qui n’ont pas de rapports sexuels à fréquence régulière.

Mon conseil pour vous est donc de pratiquer des exercices de relaxation pour vous libérer du stress et de l’anxiété avant tout rapport sexuel. Essayez aussi la pensée positive, visualisez l’événement et dites-vous que tout se passera au mieux. Cette seule pensée contribuera à réduire fortement votre stress. De plus, pendant l’acte, vous pouvez jouer sur votre respiration pour vous détendre.

2- Discutez-en

Des amoureux en discussion

L’une des meilleures façons de lutter contre l’éjaculation précoce est la discussion. C’est vrai que c’est un sujet dont les hommes n’aiment pas particulièrement parler, mais la discussion est souvent salvatrice. Le fait de pouvoir évacuer ce qui nous dérange en parlant est un remède imbattable. De plus, comme le dit un adage populaire, ce que l’on ne dit pas s’accumule et nous ronge de l’intérieur.

Essayez donc d’instaurer le dialogue avec votre partenaire, un ami de confiance ou un thérapeute. Mais essayez beaucoup plus de discuter avec votre partenaire. Cela atténuera les tensions et la frustration, ainsi, vous pourrez vous rassurer mutuellement et trouver ensemble des solutions à ce problème. Comme quoi, une simple conversation ouverte et bienveillante résout déjà plus de la moitié de vos soucis.

3- Faites durer les préliminaires axés sur votre partenaire

Man and woman having sex. Lovers clasping hands in the peak of passion. Sextual relationship concept

Le sexe ne se limite pas qu’à la pénétration et à l’éjaculation masculine. Non, tout le processus doit être pris en compte et le plaisir de la femme doit tout autant être mis en avant. D’ailleurs, aucune règle ne stipule qu’il doit forcément y avoir pénétration au cours des rapports. Alors, si vous avez tendance à jouir avant votre partenaire, concentrez-vous sur son plaisir par l’intermédiaire des préliminaires.

Faites travailler votre imagination pendant les préliminaires ; jouez avec son clitoris, utilisez vos doigts, votre langue, allez à la découverte de son corps… les possibilités sont infinies. De plus, vous concentrer sur votre partenaire vous permet de contrôler votre orgasme et par conséquent de retarder votre éjaculation.

4- Faites des pauses

Couple sexy au lit. Jeux et massage relaxant.

Faire une pause pendant l’acte vous permet de faire descendre votre excitation un tant soit peu pour ne pas vite éjaculer. Mais faire une pause n’est pas synonyme de s’arrêter et de se regarder le temps que la pression retombe.

Pendant ce laps de temps, vous pouvez occuper votre partenaire avec autre chose histoire que son excitation à elle ne retombe pas. Ici, votre imagination est encore sollicitée. Adoptez un rythme plus lent lors de la pénétration tout en stimulant votre partenaire. Encore une fois, les possibilités sont infinies et variées.

5- Pensez à autre chose pendant les rapports sexuels

À défaut de faire une pause pendant l’acte, vous pouvez essayer de penser à autre chose. Plus vous serez concentré sur le sexe plus vous aurez tendance à vite éjaculer. Alors, la diversion mentale se révèle être une solution alternative assez efficace pour ne pas vite éjaculer pendant le sexe.

Le principe reste le même que celui de l’astuce précédente. La seule différence est qu’ici la pause est mentale et non physique. Détournez votre esprit de l’acte et essayez de penser à une chose qui n’a aucun rapport avec votre partenaire. Mais ne vous détournez pas trop longtemps au risque de vous refroidir totalement.

6- Essayez différentes positions sexuelles

Femme allongée sur le lit. Il se tient au-dessus d’elle.

En matière de sexe, les positions sexuelles sont multiples et variées. Pour la plupart des hommes, celle qui déclenche l’éjaculation précoce est la position du missionnaire, car c’est une position très stimulante.

Cette position implique la contraction des muscles pelviens ce qui vous fait éjaculer plus vite pendant le sexe. Alors, à l’entame de vos rapports sexuels, essayez les positions telles que l’Andromaque (position où la femme est au-dessus), les petites cuillères et la levrette. Ces positions stimulent moins le plancher pelvien parce que la pénétration est peu profonde. Et ainsi, vous pouvez contenir votre éjaculation un peu plus longtemps.

7- Utilisez les préservatifs désensibilisant

Femme sexy avec préservatif

Les préservatifs désensibilisant sont des capotes assez épaisses qui anesthésient un peu le gland. Résultat, vous percevez moins de sensation ce qui vous permet de tenir un peu plus longtemps.

Pour ceux qui souffrent d’éjaculation précoce, c’est une bonne alternative. Il existe même des modèles plus étroits au niveau du gland qui vous aideront à ne pas vite éjaculer. Toutefois, les produits utilisés dans la conception de ces préservatifs irritent parfois les muqueuses vaginales de la femme donc ils sont à utiliser avec modération. 

8- Faites des exercices de relâchement du plancher pelvien

Comme je l’ai dit plus haut, la tension présente au niveau des muscles pelviens pendant l’acte sexuel favorise l’éjaculation précoce. Cette tension est d’autant plus amplifiée dans certaines positions comme le missionnaire. Alors, pour relâcher la pression à ce niveau, il existe des exercices destinés au traitement de la région pelvienne comme les exercices de KEGEL par exemple. Quand vous prenez conscience de l’existence de ces muscles et que vous les renforcez, vous pouvez contrôler votre orgasme.

Les exercices du plancher pelvien s’effectuent en position assise ou allongée de telle sorte qu’aucune pression ne soit exercée sur le périnée. Serrez les muscles qui interviennent dans le processus d’éjaculation (ce sont les mêmes qui interviennent aussi pendant la miction) et maintenez cette tension pendant 5 secondes. Ensuite, relâchez vos muscles, reposez-vous pendant 5 secondes puis répétez le même exercice 10 fois. Deux à trois séances par jour sont suffisantes et surtout, n’hésitez pas à consulter un spécialiste pour avoir de plus amples informations.

9- Essayez la technique du « stop and go »

Une femme passionnée en lingerie garde les jambes écartées

Cette technique consiste à stimuler le pénis jusqu’à l’imminence de l’orgasme et arrêter toute stimulation afin de laisser l’orgasme s’estomper complètement. Une fois que le plaisir est retombé, il faut à nouveau reprendre la stimulation du pénis et s’arrêter une fois encore avant l’orgasme. Répétez ensuite le même exercice trois et quatre fois. La quatrième fois, vous pouvez laisser venir l’éjaculation. Cette technique permet à l’homme de mieux réguler son excitation psychique, sexuelle et corporelle ; ce qui lui permet donc de ne pas vite éjaculer.

De plus, elle permet à l’homme de cibler les sensations qui se produisent juste avant l’orgasme et il lui est alors plus facile par la suite d’identifier et de contrôler son éjaculation. C’est une technique très répandue qui se pratique pendant l’acte ou en dehors de l’acte. En dehors de l’acte, elle est assimilable à la masturbation, mais avec quelques spécificités. Le but reste dans tous les cas de retarder la phase d’émission du sperme. Le problème avec cette technique quand elle doit être mise en pratique pendant l’acte, c’est qu’elle nécessite une réelle complicité entre les deux partenaires, car elle n’est pas toujours facile à mettre en place. Par ailleurs, pendant les temps de pause (30 à 60 secondes environ), le plaisir et l’excitation de votre partenaire risquent de descendre.  

10- Essayez la technique du « squeeze »

Squeeze est un mot anglais dont la signification est « presser ». Comme son nom l’indique, cette technique consiste à exercer une pression au niveau de la partie inférieure du gland lorsque vous ressentez l’imminence de l’éjaculation. Cette pression que vous exercez bloque l’afflux du sang dans le pénis ce qui va retarder votre éjaculation.

Cette technique vous aide à contrôler physiquement votre orgasme. Elle peut aussi vous aider à l’identifier pour apprendre à mieux la contrôler. Cette astuce est complémentaire avec la précédente. C’est-à-dire que vous pouvez y avoir recours lorsque le « stop and go » est insuffisant.

11- Faites des expériences avec les jouets sexuels

Une femme et un homme tenant des jouets sexy dans le sex-shop

Quand on parle de jouets sexuels, on pense évidemment aux sextoys. Aujourd’hui, il en existe une multitude et il y en a pour tous les goûts. De plus, avec la démocratisation, on fabrique de nos jours des sextoys pour les deux sexes. Alors, pourquoi ne pas pimenter un peu vos rapports en ayant recours à ces jouets ?

Pour les hommes, vous pouvez utiliser l’anneau qui se porte à la base du pénis pendant les rapports sexuels et qui permet de tenir plus longtemps en limitant le flux sanguin à la base du pénis. Ou vous pouvez aussi opter pour les vibromasseurs pour faire durer le plaisir de votre partenaire en attendant la pénétration.

12- Améliorez votre hygiène de vie

Couple en pleine séance de sport

L’hygiène de vie implique de faire du sport et d’avoir une alimentation équilibrée. Cela vous étonnera peut-être, mais ces deux facteurs sont aussi importants pour éviter de vite éjaculer pendant les rapports sexuels. En effet, le sport est un moyen imparable d’augmentation de la sérotonine, hormone qui réduit le stress et l’anxiété et procure une sensation de bien-être. Il favorise aussi la libido, améliore l’érection et aide à contrôler l’éjaculation.

Quant à l’alimentation, une alimentation riche en fruits et légumes favorise la fluidité du sang ce qui vous permet d’avoir une érection durable. De plus, certains aliments augmentent naturellement l’endurance, améliorent la puissance cérébrale et rénovent la circulation sanguine pour vous aider à maîtriser votre orgasme.

Alors messieurs, croyez-vous être en mesure de passer outre votre stress ? Il vous alourdit et vous empêche de passer un moment de totale jouissance avec cotre partenaire. Relaxez-vous, faites exercices pelviens et discutez avec votre conjoint. Ce moment de plaisir n’en sera que plus beau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.