Comment gérer une rupture amoureuse ?

By  |  0 Commentaire

Aujourd’hui, rompre est devenu un fait banal car la séparation est entrée dans nos mœurs. Par conséquent, on sous-estime bien souvent la souffrance qu’elle engendre. 

Pourtant, une rupture amoureuse est l’un des moments les plus éprouvants d’une vie surtout lorsqu’on aime encore la personne. En effet, on se sépare d’un mode de vie auquel on était habitué. Pour certains, c’est un moment insurmontable car ils ont l’impression de perdre une partie de leur essence. 

De plus, selon les professionnels, c’est l’une des épreuves les plus marquantes et épuisantes de la vie. La séparation vous place dans un état de torpeur et en sortir n’est pas une partie de plaisir. Vous devez nécessairement passer par plusieurs étapes avant de pouvoir enfin sortir la tête de l’eau. Mais pour cela, il faut déjà connaître ses étapes. Alors, dans ce contenu, je vous ferai découvrir ces différentes étapes et je vous donnerai quelques conseils pour surmonter la rupture. 

Les différentes étapes du chagrin d’amour

Jeune femme triste après sa rupture amoureuse

Une rupture amoureuse est semblable à un deuil. Un deuil car il faut accepter que ce qui existait hier n’est plus aujourd’hui. Tout comme avec le deuil, après une séparation, il faut surmonter certaines étapes afin d’accepter la rupture et de guérir de sa peine.

La méconnaissance de ces étapes entrave souvent le processus de guérison. Il en est de même, lorsqu’on brûle l’une de ces étapes. Voici donc une liste exhaustive des étapes du chagrin d’amour :

Le choc et l’engourdissement

C’est la toute première étape du chagrin. Elle se manifeste par un sentiment d’abattement ou de confusion car vous êtes encore sous le coup de la nouvelle. C’est un acte réflexe de votre système émotionnel pour vous protéger du choc de la séparation surtout quand elle est brusque.

A ce moment, vous devez éviter de prendre des décisions importantes qui agiront sur le long terme et avoir quelqu’un à vos côtés pour vous soutenir.  

Le déni et le retrait 

Cette étape peut être considérée comme une réponse au choc précédent. En effet, quand le choc se dissipe, vous n’êtes pas forcément apte à affronter la réalité (ce qui est tout à fait normal). 

Alors, le premier réflexe qui vous vient est de refuser d’accepter la rupture. Mais souvent, quand vous êtes en plein déni, vous n’en n’avez pas conscience. Alors pour identifier cette étape, faites attention aux signes suivants : 

  • manque d’appétit,
  •  perte d’énergie, 
  • manque ou excès de sommeil, 
  • attente du retour du partenaire,
  • douleurs physiques, 
  • colère (car vous cherchez un coupable) etc.

Quand vous êtes en proie à ces différentes réactions, vous aurez tendance à vous mettre en retrait pour cacher votre détresse. Alors que ce sont des réactions normales après une rupture. Et quand vous pensez en avoir fini, elles surgissent à nouveau. Tout au long du processus, gardez en tête que vous avez le droit de ressentir tout ça donc ne vous brimez pas.  

La tristesse et la douleur

Cette étape est souvent la plus longue et la plus pénible. Elle se caractérise par l’impuissance et le désespoir car vous prenez conscience de la perte. 

Vous devez prendre le temps de vivre pleinement cette étape et de laisser votre souffrance s’exprimer. Ne la retenez pas car l’acceptation de cette souffrance vous permettra de retrouver un certain équilibre. 

L’acceptation

C’est la dernière étape de votre cheminement. Cela ne veut pas dire que vous irez mieux tout de suite et encore moins que la tristesse ne reviendra pas. Non, cette étape montre que vous avez intégré que c’est réellement fini et que vous ne cherchez plus à reconquérir l’autre. Vous lâchez enfin prise ce qui vous permet de vous reconstruire. 

Connaître et comprendre ces différentes étapes est déjà un grand pas pour surmonter votre rupture. En effet, grâce à celà, vous pourrez mieux expliquer à vos proches ce que vous traversez et ainsi bénéficier d’un meilleur soutien. Mais retenez que l’ordre des étapes n’est pas figé. 

Elles ne sont pas forcément vécues par tous dans le même sens. Par ailleurs, chez d’autres, elles ont lieu en aller-retour. Donc ne cherchez pas à vous calquer dessus mais utilisez le plutôt comme un baromètre pour savoir où vous en êtes.  

Quelques astuces pour gérer une rupture amoureuse 

écrit à la main conceptuelle montrant le temps de dire au revoir.

Je vous propose ici quelques astuces pour vous aider à guérir de votre peine 

Laisser la souffrance se manifester librement 

Après une rupture, il est normal de se retrouver submergé par un tas d’émotions négatives comme la tristesse, la colère, la culpabilité,… Ce sont des émotions normales qui démontrent que vous réalisez effectivement la fin de la relation. 

Alors laissez-les s’exprimer en présence d’une personne en qui vous avez pleinement confiance. Criez aussi si vous en ressentez le besoin. Ce qui importe le plus c’est de tout lâcher car lorsque vous vous retenez, vos émotions forment une grosse boule qui pèse sur votre poitrine. De plus, il ne sert à rien de faire bonne figure lorsqu’au fond vous êtes au plus mal.

Une fois que vous parviendrez à exprimer vos émotions, vous vous sentirez soulagé de ce poids qui vous encombre. Ce qui marque ainsi vos premiers pas vers la guérison. 

Ecrire tout ce vous ressentez

Couchez vos émotions par écrit sur une feuille vous permet non seulement de les extérioriser mais aussi de constater vos progrès. Par ailleurs, si vous n’aviez pas eu l’occasion ou le courage de mettre les choses au clair avec votre ex, prenez une feuille et écrivez tout ce que vous avez sur le cœur. 

Après ça, vous vous sentirez un peu plus légère. C’est une méthode infaillible qui a aidé plus d’une personne. Quand on subit une perte, il n’est pas toujours facile de s’exprimer à haute voix. Alors l’alternative qui reste est de se libérer par écrit. Écrire permet de ressortir tout ce qui est à l’intérieur et qu’on n’ose pas forcément dire. Plus vous écrivez, plus vous y voyez clair dans vos sentiments et mieux vous vous portez au fur et à mesure.   

Se séparer des souvenirs 

Femme triste en déchirant une photo

La rupture provoque un manque insupportable qui vous pousse à vouloir renouer les liens avec votre ex. C’est difficile mais vous devez vous couper de tout ce qui se rattache à votre ex. Que ce soit des photos, des cadeaux ou des vêtements, vous devez vous en débarrasser car les voir au quotidien ne fera que vous rappeler le passé, ce qui vous fera plus de mal que de bien. 

Vous devez aussi éviter de fréquenter les mêmes endroits que ceux que vous fréquentiez avec votre ex. Arrêtez aussi de le suivre sur les réseaux et évitez tout contact avec lui. Ce n’est pas toujours facile, surtout s’il s’avère que vous avez des amis en commun. Mais essayez quand même d’aménager votre temps de manière à réduire autant que possible vos interactions le temps de votre sevrage. Il a été démontré que ceux qui restent en contact avec leur ex tout de suite après la rupture mettent plus longtemps à surmonter leur souffrance. Alors, changez vos habitudes, allez à la découverte de nouveaux lieux. Cela ne vous fera que du bien et vous sentirez beaucoup moins le manque.  

Faire un bilan 

Une fois que vous vous sentez mieux, prenez le temps de faire un bilan de la relation. Suite à une séparation, il est vrai qu’il y a beaucoup de questions qui restent sans réponses. Il faut accepter que l’autre ne puisse vous fournir toutes les réponses et que c’est à vous de les trouver. Ce n’est sûrement pas la première rupture que vous vivez, alors après celle-ci, prenez le temps de vous remettre aussi en question.

Ne blâmez pas seulement l’autre, cherchez aussi à savoir quelle est votre part de responsabilité. Ce travail vous permettra de mieux appréhender vos prochaines relations et d’éviter de reproduire les mêmes erreurs. Il vous permettra aussi d’identifier un fait répétitif dans vos anciennes relations et d’y remédier. C’est donc l’occasion de faire le point et d’amorcer des changements. 

Prendre le temps de faire son deuil et être patient avec son entourage 

Bien souvent, pendant cette période, votre entourage n’a qu’une seule envie : vous voir aller mieux. Parfois plus rapidement que vous ne le pouvez. Alors ils ne savent plus quoi dire et auront tendance à vous éviter. 

Quand cela se produit, montrez-vous patient envers vous-même et envers les autres. Vous pouvez aussi leur dire de quoi vous avez exactement besoin durant cette période pour qu’ils puissent mieux vous aider. Chacun guérit à son rythme alors soyez bienveillant envers vous-même et prenez le temps nécessaire qu’il vous faut pour aller mieux. 

Vous saurez que vous vous en êtes remis le jour où vous serez à nouveau capable de penser à l’autre sans ressentir une douleur transperçante. Lorsque vous serez enfin capable de voir en face ce qui n’allait pas et arrêter d’idéaliser votre couple. De plus, si vous êtes capable de revoir votre ex sans le désirer à nouveau dans votre vie, vous pouvez considérer que vous avez totalement surmonté votre rupture. 

Pour finir, ce que je peux dire, c’est que face à une rupture, chacun réagit différemment. Pour certains, il est facile de passer à autre chose, par contre, chez d’autres ça prend plus de temps.

Si vous essayez toutes les approches et que vous ne voyez pas le bout du tunnel, n’hésitez pas à demander l’aide d’un spécialiste, notamment un thérapeute. Mais évitez à tout prix de fuir votre peine en vous engageant tout de suite dans une nouvelle relation ou en noyant votre chagrin dans l’alcool et la drogue. Cela ne fera que vous détruire physiquement et la peine persistera toujours. Lentement, mais sûrement vous allez vous en sortir si vous décidez d’affronter la douleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.