Mater les femmes dans la salle de muscu – c’est OK !

By  |  0 Commentaire
Si vous avez cliqué sur cet article, c’est sans doute que vous ne vous attendiez pas à recevoir ma bénédiction. Mais, oui, selon moi, c’est complètement Ok de mater les femmes dans les salles de muscu. Il n’y a pas de honte à avoir.

C’est un peu un mythe pour beaucoup de mecs et je voulais donc donner mon opinion en tant que femme sur ce sujet. De mon point de vue, je ne vais pas le prendre mal si un mec à le regard qui traîne quand je suis en train de faire de m’entraîner les fessiers.

Une femme qui s'entraine à la salle de musculation

Pour tous les hommes qui se sentent coupable de mater les filles la muscu, cet article est pour vous. Je vais m’expliquer un peu plus en détail pourquoi ça ne me dérange pas plus que ça, mais aussi expliquer ce qui est trop. Car oui, forcément, il existe des limites. Vous n’êtes pas un pervers et nous les filles ne sommes pas des objets de vos désirs.

Mater discrètement

Mon premier conseil, c’est celui qui est le plus évident. J’espère que vous le respectez déjà. Les mecs, soyez discrets quand vous nous matez. Ne vous arrêtez pas juste devant une machine, et ne regardez pas mes fesses comme si vous étiez en train de regarder la TV.

Essayez d’être un peu subtile et discret. Quand vous remarquez un beau derrière ou une belle poitrine, jetez de petits coups d’œil discret. Pas plus de 3 secondes. Et ne me regardez pas non plus droit dans les yeux.

Les filles à la muscu

Il y a des chances que je me sente vraiment sexy de voir que je ne vous laisse pas indifférente. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je fais la planche et travaille mes abdos. C’est pour sentir ce regard des mecs.

Mais attention, je veux me sentir belle et attirante, pas une simple Barbie. Pas une femme objet.

Le regard des autres joue un rôle vraiment important dans notre société. C’est une arme très puissante. Utilisez-le bien et je me sens attirante, utilisez le mal et je me sens vulgaire et objectivité.

Les femmes aussi vous reluquent

Hé les mecs, vous n’êtes pas les seuls au fait à vous faire mater. Les femmes aussi vont vous reluquer. Et oui, il n’y a pas que les hommes qui matent les femmes dans les salles de gym. Les femmes font aussi pareil.

Un homme en sueur, qui prend soin de son corps et qui a ses muscles gonflés par les haltères, c’est sexy. Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’autres moyens d’être attirant en tant que mec, mais les muscles c’est quelque chose de solide. Il n’y a qu’à voir ces acteurs de cinéma. Ils sont tous pareils, surtout dans les films américains.

Mais juste pour être complètement claire, ce n’est pas parce qu’une femme vous observe à la salle de musculation qu’elle veut un coup du soir. Non, c’est juste une petite gourmandise. Juste pour me faire plaisir et pourquoi pas nourrir d’image mon prochain rêve cette nuit.

Ne soyez pas pervers

Ce conseil à son propre chapitre, parce qu’il est important d’être vraiment clair. Ne soyez pas pervers quand vous me regardez.

C’est quoi un regard pervers ? Voici des exemples :

  • Ne me matez pas plus de 3 secondes.
  • Ne me matez pas quand je vais dans le vestiaire
  • Ne me faites pas de clin d’œil
  • Ne vous léchez pas les lèvres avec un regard pervers.
  • Ne faites pas semblant que vous regardiez quelque chose d’autre. Assumez vos regards.
  • Ne me suivez pas dans la salle de muscu. Matez moi une fois, deux fois, mais pas plus.
  • Ne me matez pas en dehors de la salle de muscu.

Soyez un gentleman et n’effrayez pas les femmes

Les salles de musculation n’ont pas toujours été un univers mixte. Il n’y a pas très longtemps de cela, ce genre de sport n’était réservé qu’aux hommes.

Il est donc important que vous fassiez tout pour que les femmes se sentent les bienvenues et en sécurités dans les salles de gym.

Si vous devenez un gros macho qui pense qu’il peut matez une femme comme il regarde la télé, ça ne va pas me donner une bonne impression et il y a des chances que je ne revienne jamais.

Au contraire, aidez-moi. Donnez-moi des conseils d’entrainement si vous avez l’impression que j’en ai besoin. Mais ne soyez pas trop lourd non plus. Si je vous dit que je n’ai pas besoin de votre aide, n’insistez pas. Laissez-moi seule avec mes halteres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.