La séduction pour les timides : Dragobar

By  |  0 Commentaire

Avis aux timides maladifs incapable de faire le premier pas, il y en a beaucoup et j’en fais partie, une petite nouveauté va peut-être vous donner l’occasion de défendre vos chances en soirée.

Pour la rentrée, plein de bonnes résolutions concernant ma vie amoureuse, j’ai testé un jeu de séduction intitulé Dragobar lors d’une soirée. À première vue, un petit jeu de société composé de cartes, comme il en existe plein pour détendre l’atmosphère à l’apéritif. Mais voilà, il y a un plus. Le but est de draguer vos adversaires ! Hein ?! Oui oui, je vous explique !

Dans la peau d’un autre pour mieux vous révéler

La partie commence par quelques fous rires car tous les joueurs doivent se constituer un personnage fictif à l’aide de cartes « personnage » représentant votre physique, votre statut conjugal ou votre style par exemple.

Qu’on se le dise, personne n’est à son avantage ! Cheveux gras, récemment largué, racaille… Il y en a pour tous les goûts, ce qui met tout le monde à l’aise. Me voici donc bigleux, en manque et psychopathe (mais un peu plus détendu)!

À vos marques : Draguer!

Et voici le moment tant attendu, la séduction en elle-même. Le jeu est très simple, il s’agit de draguer son voisin de gauche sans se faire draguer par celui de droite (Le hasard veut que je sois placé à la droite d’une très belle femme, je ne m’en plains pas).

Note pour la prochaine partie : Repérer la personne qui vous plait et vous arranger sans éveiller les soupçons pour s’assoir à sa droite !

La partie démarre sur les chapeaux de roues, les répliques de drague s’enchainent, « seule ce soir ? », « je t’offre un verre ? ». Pas de stress, ni de risque d’un blanc dans la conversation, il suffit de lire les cartes incongrues que l’on pioche. On se prend au jeu, on rit, et on crée le lien facilement.

Evidemment, le jeu permet aussi aux joueurs dragués de se défendre à l’aide de cartes « contre » représentant les grands classiques de la veste tels que « même pas en rêve » ou « arrête ton baratin »… Qu’importe, et c’est tout l’intérêt du jeu, ce n’est pas moi qui drague, mais le personnage que j’incarne.

La partie s’achève après que ma voisine de droite ait réussi à conclure avec moi dans les règles de l’art, c’est-à-dire approche, négociation et conclusion. On n’a pas toujours ce que l’on veut dans la vie !

Et après…

Je dois bien l’avouer, après une bonne séance de drague intensive complètement déjantée en début de soirée, j’ai rangé ma timidité au placard et surtout le contact est établi. Un contact à la fois drôle, simple et ambigu… Est-ce qu’il jouait son rôle ou est-il vraiment intéressé ?! Nul ne le sait ! Ce qui est sûr c’est que je repars avec son numéro de téléphone.

Conclusion, je ne sais pas si ce jeu est un atout pour séduire, mais en tout cas c’est un vrai brise-glace pour nous les timides. A tester!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.